Ces migraines si douloureuses !

Le fait est que les femmes sont les plus touchées par les migraines, les chiffres affirment qu’elles le sont 3 fois plus que les hommes. De ce fait, il fut un temps où il était communément admis qu’elles sont dues à des problèmes d’ordre psychologique.

Êtes-vous sujet (te) aux migraines ?

Il n’en est rien, même si, scientifiquement parlant, il est encore difficile aujourd’hui d’établir exactement les causes réelles des migraines. Mais hommes comme femmes peuvent en souffrir, c’est une évidence. Qu’est-ce que l’on sait alors à propos des migraines et à partir de cette connaissance, que peut-on faire pour ne plus en être victime ? Ce qui est sûr à 100 %, c’est que différents facteurs tels que la fatigue, le stress, les troubles hormonaux, la prise de contraceptifs par voie orale et certains régimes alimentaires peuvent déclencher des migraines. Ci-après quelques explications qui peuvent vous aider à avoir moins mal à la tête.

Les différentes sortes de céphalées

Il existe plus de 120 types de céphalées que l’on nomme habituellement mal de tête. Mais chacune de ces affections a sa spécificité et l’intensité des douleurs ressenties est également différente. Où se situe la migraine ? Au même niveau que la céphalée de tension, la migraine est l’une des céphalées les plus courantes. Elle a le chic de revenir très souvent chez une personne et si elle n’est pas prise en charge correctement, elle peut durer de 4 à 72 h ! Et ce n’est pas tout. Elle peut aussi s’accompagner de troubles de la vue et de troubles digestifs, et dans certains cas ou chez certains individus, d’hypersensibilité à la lumière et aux sons. Quant à la céphalée de tension qui est tout aussi fréquente, elle se manifeste par des tensions dans les muscles de la mâchoire, du cou, du visage et des épaules. Le sujet ressent alors une espèce de serrement au front et aux tempes. La plupart des gens confondent migraine et mal de tête, prenant l’une pour l’autre. Le fait est que les deux peuvent se manifester au même moment, ce qui devient un tant soit peu compliqué. Ou bien une céphalée de tension se mue en migraine.

La lumière sur les migraines

Contrairement au mal de tête, les migraines touchent le plus souvent un seul côté de la tête et donne une sensation de pulsation. Et l’une des caractéristiques d’une migraine, c’est qu’elle donne des nausées à ceux qui en souffrent et ceux-ci présentent une intolérance à la lumière et aux sons. Mais pourquoi est-ce que les femmes sont plus sujettes aux migraines que les hommes ? Tout simplement en raison des changements hormonaux chez la femme que l’homme ne connaît pas. Durant le cycle menstruel, les fluctuations hormonales et surtout la chute des oestrogènes en fin de cycle sont propices à l’apparition des migraines. Et d’ailleurs, les migraines commencent chez une femme dès sa puberté et du début des menstruations. Mais elles disparaissent peu à peu à la ménopause.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Go Top