Dépister et traiter le cancer de la vessie

Le cancer de la vessie se trouve à la 7ème place parmi les cancers les plus fréquents en France. Il est responsable de plus de 4 700 décès chaque année dont 80% des cas touche les personnes de sexe masculin et les personnes âgées. Nombreux sont les facteurs de risques possibles de cette maladie. Focus sur les causes, les symptômes et les traitements prévisibles.

Les causes

Le cancer de la vessie peut apparaître avec l’âge à cause d’une consommation chronique de tabac. Un fumeur a 5 fois plus de chance de développer la maladie par rapport aux non-fumeurs. Près de 40% des cas de cancer de la vessie sont incités par l’exposition au tabac. Par ailleurs, la bilharziose ou schistosomiase, une infection parasitaire tropicale peut également être facteur du cancer de la vessie. Être exposé à certains produits chimiques comme les goudrons ou l’huile de houille, notamment dans le cadre professionnel, peut aussi majorer l’accroissement de ladite maladie. En outre, un traitement médicinal à base de cyclophosphamide (un anti-cancereux) peut faire apparaître ou aggraver le cancer de la vessie.

Les symptômes de la maladie

Le principal symptôme est l’hématurie, qui est par définition la présence de sang dans les urines. Celle-ci peut être microscopique ou visible à l’œil nu. Des saignements apparaissent en général en fin de miction. Des mictions fréquentes, des brûlures ou douleurs à la miction qui se présentent peuvent aussi marquer l’existence du cancer de la vessie, mais seulement dans 20% des cas.

Diagnostics

Les symptômes cités précédemment peuvent être dus à d’autres maladies. C’est pourquoi effectuer d’autres examens est nécessaire pour poser un diagnostic final, dont l’ECBU ou Examen Cytobactériologique des Urines, un examen clinique approfondi, un examen de cellules contenues dans l’urine, une échographie de la vessie et une cystoscopie. En tout cas, il est primordial de toujours consulter son médecin, en cas d’apparition de symptômes, avant d’apporter un quelconque diagnostic.

Soins et traitements de la maladie

Le cancer de la vessie doit être traité au cas par cas, en fonction des résultats du bilan de diagnostic. En effet, les traitements dépendent de l’étendue de la tumeur à ce moment là. La prise en charge thérapeutique compose 3 axes, à savoir : la chirurgie, la chimiothérapie et la radiothérapie. Mais il faut noter que cette prise en charge dépend du stade et du niveau de la tumeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *